conservation - restauration
tableaux anciens et modernes
œuvres contemporaines
habilité par la Direction des Musées de France
63 rue Daguerre 75014 Paris
+33 (0) 1 43 22 23 93  /  +33 (0) 6 12 90 73 79

portrait

Conservateur-restaurateur depuis 1986, Claude Wrobel intervient en conservation-restauration de tableaux anciens, modernes et d’œuvres contemporaines.

Claude Wrobel s’est consacré très tôt au traitement d’œuvres anciennes : les maîtres flamands et hollandais du XVIIe siècle, Rembrandt, Teniers le Jeune… l’Ecole italienne , Giambattista Tiepolo, Gentile Bellini… des peintures du 18ème siècle , Hubert Robert, Canaletto, et des peintures du XIXe, époque ou les techniques sont modifiées notamment avec l’industrialisation de la fabrication des couleurs, la diversification des supports. Des problématiques différentes apparaissent.

Par curiosité et à travers de nombreuses rencontres (collectionneurs, artistes, conservateurs), Claude Wrobel est amené à intervenir sur l’art moderne et contemporain. Il s’investit dans l’étude approfondie de certains des matériaux nouveaux utilisés par les artistes et réalise ainsi un mémoire consacré aux supports en amiante-ciment.

Avec le XXe siècle, il se confronte à des techniques picturales qui bouleversent la tradition et posent de nouvelles problématiques du point de vue de la conservation-restauration.

L’art contemporain le conduit à mener une réflexion éthique. Il publie en collaboration avec d’autres professionnels de l’art une recherche proposant une nouvelle approche méthodologique pour la conservation-restauration de l’art contemporain au regard des critères d’authenticité et d’intégrité.

Claude Wrobel intervient en art contemporain aussi bien sur des œuvres peintes que sur des objets, des installations intégrant des moteurs, des œuvres conceptuelles, des sculptures (bois, métal, plexiglas), ainsi que des œuvres réalisées avec des techniques mixtes. Les enjeux de la conservation de l’art contemporain mettant en évidence l’importance de la conservation préventive, il mène des sessions de formation pour le personnel d’institutions muséales et privées.

Entre 1999 et 2004, il est sollicité pour créer et développer un département consacré à la conservation-restauration de l’art contemporain et à la recherche à l’Ecole Supérieure d’Art d’Avignon., il initie alors de nouvelles méthodes d’enseignement et développe des contacts internationaux. Il organise des colloques sur la conservation préventive.

Depuis 2000, il enseigne à la Sorbonne, dans le master pro « l’art contemporain et son exposition » et depuis 2011, à la Sorbonne Abu Dhabi.

Il mène également au sein de son activité de conservation-restauration, des missions de conseil en conservation préventive, de constats d’état, d’expertises techniques et de convoiement d’œuvres.